TERMES DE RÉFÉRENCE POUR L’ÉVALUATION FINALE DU PROJET : Protection et défense intégrale des droits des femmes et filles affectées par la crise à Gao 5 views0 applications 29 views



******* Uniquement adressé aux consultants locaux**********

TITRE DU PROJET: Protection et défense intégrale des droits des femmes et filles autochtones et déplacées, affectées par la crise humanitaire à GAO, Mali.

ALIANZA POR LA SOLIDARIDA (ACTIONAID ESPAGNE) au Mali, est une ONG à but non lucratif avec plus de 30 ans d’expérience. Nous sommes un groupe de personnes engagées, passionnées et convaincues qu’un monde meilleur est possible, un monde plus égalitaire et durable.

Alianza por la Solidaridad, membre d’ActionAid, aspire à être une force puissante de transformation pour réduire les inégalités dans le monde et pour la reconnaissance des droits humains de tous les peuples.

Nous croyons fermement que le changement est possible, et même à une époque où les inégalités, l’intolérance et les conflits sont en hausse, nous aspirons à continuer à transformer le monde sous l’égide de l’égalité, de la solidarité et de la justice.

Nous avons rejoint la Fédération internationale d’ActionAid, ce qui nous a permis d’étendre le réseau des pays dans lesquels nous travaillons, à plus de 40 sur les 5 continents, de toucher plus de personnes, de rendre nos projets plus visibles et d’être plus efficaces face à notre pression politique.

De l’année 2022-2023, APS a mis en œuvre un projet de protection et de résilience dans la région de GAO au Mali. Ce projet vise à garantir la protection et la défense intégrale des droits des femmes et des filles dans le contexte de la grave crise humanitaire dans la région de Gao, au nord du Mali. Plus précisément, il vise à renforcer les mécanismes de protection et de résilience des femmes et filles autochtones et déplacées internes victimes de violences sexuelles et basées sur le genre (VSBG) à Gao, au Mali, dans les communes d’Anchawadji, Gounzeye, Soni Ali Ber et la commune urbaine de Gao, en favorisant leur accès à des systèmes multisectoriels renforcés de prévention et de réponse aux VSBG ; en améliorant leur niveau de sécurité alimentaire et leur accès aux moyens de vie ; en favorisant leur accès à l’eau et aux ressources hygiéno-sanitaires dans des conditions de sécurité et de dignité ; et en renforçant leur accès à des ressources sûres de consolidation de la paix gérées par des femmes. Nous allons travailler avec une approche basée sur les droits, l’égalité de genre, ne pas nuire et le triple nexus, en utilisant une méthodologie participative où les détenteurs de droits sont au centre de la réponse humanitaire.

A la fin de ce projet, une évaluation finale doit être conduite afin de mesurer et capturer les impacts et changements immédiats opérés à travers le projet.

OBJECTIF DE L’ÉVALUATION.

L’objectif de cette évaluation est de déterminer la pertinence et l’atteinte des objectifs et des résultats, ainsi que l’efficience, l’efficacité, l’impact et la durabilité du projet, mis en œuvre par Alianza et son partenaire local GREFFA. L’évaluation doit fournir des informations fiables qui permettent d’intégrer les leçons apprises dans le processus de prise de décision et le développement des capacités au sein de l’équipe, afin que les actions futures soient renforcées et que la valeur ou l’importance d’une activité ou d’un programme puisse être déterminée.

Utilisation et attentes de l’évaluation.

Les recommandations seront utilisées par Alianza et l’équipe du GREFFA et les acteurs locaux pour améliorer les interventions qui se poursuivent dans la zone et, ainsi, promouvoir la qualité, l’impact, la pertinence, l’efficacité et l’efficience des interventions.

Utilisateurs finaux d’évaluation :

  • Structures communautaires locales incluant les organisations locales de jeunesse et de femmes…
  • Alianza et GREFFA.
  • Structures qui fournissent des services en matière de VSBG incluant le soutien juridique ainsi que ceux qui interviennent dans le domaine de résilience communautaire local.
  • Autres parties intéressées : institutions publiques de la Région de Gao et de ses districts correspondants, différentes ONG ayant des actions dans la région, membres des clusters et services techniques spécialisés de différentes OIG.

Le partenaire local et les principales parties prenantes.

GREFFA est une organisation locale à but non lucratif au Mali dont les principaux groupes cibles sont les femmes et les enfants. Créée en 1994, elle aspire à une vie sociale apaisée dans laquelle la place des femmes est reconnue et valorisée.

La mission de GREFFA est de contribuer à la construction d’une société juste et équitable basée sur l’autonomisation des populations pour le développement régional et national. Ses objectifs sont de rassembler, organiser, sensibiliser les femmes pour leur intégration effective et efficiente dans leur propre développement, en promouvant la participation des femmes au développement à travers la recherche, la formation, l’information et l’action pour leur intégration sociale, économique, politique et professionnelle.

Elle est dotée des structures gouvernementales suivantes : -Assemblée générale – Conseil d’administration ; – Direction ; – Conseil de surveillance.

Depuis 2012, elle travaille sur des programmes de réponse humanitaire auprès des populations de la région de Gao, face à la crise provoquée par le conflit, c’est pourquoi elle a établi sa stratégie d’intervention basée sur 3 piliers :

* Dans le cadre de la protection et dans le cadre de l’approche genre et ne pas nuire, GREFFA assiste et rend hommage aux survivantes de VBGs, principalement des femmes et des mineurs. Il s’agit d’une assistance globale où les centres de santé, l’hôpital GAO et les centres de référence existants (tels que le ONE STOP CENTER de l’UNFPA) pour les survivantes de VBGs jouent un rôle fondamental.

Points de départ : 1. Utiliser les structures de protection existantes en renforçant les centres de soins de santé primaires, les centres de référence, les hôpitaux et le ONE STOP CENTER. Appui pour améliorer l’accès aux services de santé sexuelle et reproductive (Espaces sûrs, équipes médicales mobiles et participation des jeunes), mais aussi comités communautaires de prévention et de réponse, comités de surveillance, d’alerte précoce, d’assistance et de réponse. 2. Des services de santé intégrés, confidentiels et de qualité pour une réponse multisectorielle aux VBG dans les situations d’urgence. 3. Soutien psychologique d’urgence et espaces sûrs pour les survivant/es. 4. Soutien financier aux survivantes dans le cadre du rétablissement.

* Dans une approche VARD, GREFFA apporte une réponse à court terme en termes de sécurité alimentaire et WASH aux familles affectées par le conflit, surtout les familles et personnes déplacées internes. Ces actions de réponse urgentes s’accompagnent d’actions visant à promouvoir la résilience communautaire des communautés pour la protection des moyens de subsistance (principalement agricoles). Dans ce sens, les femmes (principalement celles les plus touchées par le conflit) bénéficient d’une attention particulière.

* La stratégie humanitaire de GREFFA intègre l’approche triple nexus, y compris les actions de consolidation de la paix. Dans le contexte du Mali, avec le conflit actuel et l’augmentation des conflits inter- et intra-communautaires, il est nécessaire que la stratégie d’intervention envisage cette composante et assure la participation des femmes et des jeunes leaders des organisations locales dans les comités de paix.

Autres organisations avec une participation significative :

Au niveau local, sont principalement identifiés comme groupes d’intérêt :

  • La population bénéficiaire dans les sites de personnes déplacées internes et dans les communautés d’accueil, en particulier les femmes et les filles.
  • Femmes membres de coopératives agricoles.
  • Les relais communautaires
  • Les services déconcentrés de l’Etat (Santé, Agriculture, Protection de la femme, de l’enfant et de la famille, Eaux et forêts, Assainissement, Hydraulique, Elevage, Développement Social, et les mairies des communes respectives)
  • Leaders communautaires, autorités traditionnelles et religieuses.
  • Les clusters respectifs dans la protection, le WASH, et la Sécurité alimentaire
  • Les forces de l’ordre et de sécurité et la justice

******* Version complète des termes de références à télécharger sur ce lien: https://drive.google.com/file/d/1JZuURtTqENtNmqaZmKR8AHbPuhMiHMNa/view?usp=sharing

******

La sélection du consultant sera effectuée sur une base compétitive conformément aux critères de sélection suivants :

  • Master en sciences sociales de préférence en économie, genre, coopération au développement ou action humanitaire.
  • 3 ans d’expérience dans le suivi et l’évaluation de projets, le développement d’interventions d’action humanitaire et/ou de coopération au développement avec une perspective de genre.
  • Au moins 5 évaluations préparées, dont 3 dans la zone et les secteurs d’intervention du projet.
  • Expérience et connaissances en matière de protection, de genre et de VBG.
  • Une bonne connaissance du contexte socio-politique au Mali, ainsi que des conditions spécifiques qui touchent les femmes et les filles.
  • Expérience démontrée dans la direction de l’équipe d’évaluation et la conduite d’ateliers de restitution des résultats de l’évaluation.
  • Formation spécifique en méthodologies et application des techniques de recherche sociale. Connaissance des méthodologies utilisées pour collecter des données qualitatives et quantitatives.
  • Excellentes compétences analytiques et de communication.
  • Capacité dans la production de rapports d’évaluation.
  • Capacité à travailler en équipe et avec d’autres parties prenantes pour assurer la livraison d’un produit de haute qualité dans les délais.
  • Une excellente maîtrise du français et la maîtrise de la langue locale seront appréciées (Songhaï, Peulh, Tamashek et Bambara) nécessaire pour le travail sur le terrain.

Le CV doit inclure les travaux d’évaluation effectués au cours des 3 dernières années au moins, en mettant en évidence le rôle développé au sein de ceux-ci.

La personne physique ou juridique chargée de l’évaluation doit être sensible aux considérations de genre, d’origine ethnique, d’âge, d’orientation sexuelle, de langue et autres différences. De même, les droits de l’homme et les différences culturelles ainsi que les coutumes, croyances et pratiques religieuses de tous les agents impliqués dans le processus d’évaluation doivent être respectés.

Les propositions doivent être envoyées par email à [email protected] et [email protected] avec pour objet : Offre EVALUATION SOLHUM/2022/0022

  • Date limite de soumission de la proposition : 15**/03/2024**.

En cas de besoin de renseignements complémentaires, veuillez contacter par mail : [email protected] et [email protected]

More Information

  • Job City Gao

Apply for this job



More Information

Apply for this job
Share this job

Career Jobs International

Career Jobs International

About Us

Career Jobs International Employment Vacancies is one stop Job Website for all your Job Vacancies search…….

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Advertisment ad adsense adlogger